Des hébergements, d’urgence !

Un collectif d’associations dénonce les promesses non tenues en termes de lutte contre le mal-logement. Les programmes d’hébergement accompagné, notamment, peinent à se mettre en place.

Les tentes n’ont pas tenu longtemps sur le pont des Arts. Elles étaient trente et une ce 5 novembre à midi, en plein Paris. Une pour chaque membre du Collectif des associations unies contre le mal-logement, venu monter un « campement institutionnel » pour « hausser le ton » . Le soir même, à 20 h 30, ils étaient délogés par les CRS. « Plus personne à la rue en 2010 ! », avait promis Nicolas Sarkozy en 2007. François Fillon déclarant dans la foulée le logement « chantier national prioritaire » . « Promesses…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.