Veolia fait payer le handicap

À Toulouse, un collectif dénonce la dégradation du service dédié aux personnes handicapées. Depuis le passage de la gestion à Veolia, la rentabilité a pris le pas sur la qualité de ce service public essentiel.

Le lundi 18 avril, le parvis du service de transports en commun de l’agglomération toulousaine, Tisséo, s’est retrouvé occupé par des personnes en fauteuil roulant. Une vingtaine de membres du collectif interassociatif Handicaps 31 arboraient des pancartes jaunes où l’on pouvait lire : « Tous égaux ? Pas chez Tisséo » ou « Liberté, égalité dans les transports spécialisés ». Après avoir pointé du doigt les normes d’accessibilité du tramway, ces citoyens ont refait parler d’eux dans l’affaire Mobibus, du nom…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.