Soutien à des syndicalistes du Caire

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


À la suite de l’appel d’Égypte-Solidaire et en soutien aux quatre salariés égyptiens licenciés pour avoir tenté de fonder une organisation syndicale au sein de l’usine de services pétroliers du groupe Sclumberger située au Caire, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées le 17 février devant le siège social parisien de la multinationale. Pascal Permetta, directeur de la filiale France de l’entreprise, a affirmé que le groupe traitait les salariés de « façon correcte et équilibrée ».


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.