Syrie : des enfants utilisés comme boucliers humains

Un rapport alarmant de l’ONU dénonce des cas de tortures et d’exécution de garçons et de filles, dont certains à peine âgés de 8 ans.

Des soldats syriens ont torturé, mutilé et exécuté sommairement des enfants, dont certains, âgés d’à peine 8 ans, ont d’abord été utilisés comme boucliers humains. C’est l’accusation portée dans un rapport de l’ONU publié le 12 juin qui pointe la responsabilité du régime. Le document sur « les enfants dans les conflits armés » cite les circonstances d’une opération de quatre jours déclenchée le 9 mars, conjointement par l’armée loyaliste, les services de renseignement et la milice Shahiba dans le village…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.