Université : « Mensonge par omission »

La nouvelle loi ne devrait pas changer le système instauré par la majorité précédente.

Alors que le projet de loi sur l’enseignement supérieur et la recherche devrait être présenté en Conseil des ministres début mars, la ministre Geneviève Fioraso fait face à une contestation de plus en plus importante des universitaires. Pour Emmanuel Saint-James, président du collectif Sauvons la recherche, ce nouveau projet ne répond ni aux exigences de rupture avec la loi relative aux Libertés et responsabilités des universités (LRU) ni au Pacte pour la recherche du gouvernement précédent. Le système…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.