Fini la vacance ?

Aux réquisitions, Cécile Duflot préfère l’instauration d’une garantie de paiement des loyers.

« Je l’ai dit à mes amis de Jeudi noir, la réquisition n’est pas la solution », glissait Cécile Duflot au mois d’avril. Selon la ministre du Logement, il y aurait 2 millions de logements vacants, dont 70 000 en Île-de-France. Rapporté aux 3 millions de mal-logés, cela ouvre quand même des perspectives. « Notre but n’est pas de réquisitionner, mais de faire en sorte que les logements ne soient plus vides, a-t-elle précisé sur Europe 1. Nous avons créé différents moyens, comme la hausse de la taxe sur les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.