Une carte participative contre l'enfermement des étrangers

Contre l'opacité des camps de rétention, le réseau Migreurop lance closethecamps.org, cartographie et base de données participatives. Environ 600 000 étrangers seraient privés de liberté chaque année sur le seul territoire de l’Europe, selon le réseau Migreurop. Depuis une dizaine d’années, les camps de rétention se multiplient au sein de l’Union et dans les pays limitrophes. Et, avec eux, une opacité généralisée du traitement des étrangers, d'après les associations de défense des droits des migrants. «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Changer l’hôpital

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.