Le défi lancé à la gauche

Si François Hollande est devenu « social-démocrate » le 14 janvier, qu’était-il donc auparavant ? Communiste ? Révolutionnaire ? Bolchévique ?

Cela a été dit et répété au lendemain de la conférence de presse du 14 janvier : François Hollande a semé la zizanie à droite. Dépêchons-nous d’en rire ! Car, si les dirigeants de l’UMP et leurs alliés centristes sont en face d’un délicat problème tactique, que dire du péril, rien de moins qu’existentiel, qui guette la gauche ? Certes, MM. Copé, Fillon et consorts se trouvent fort marris qu’on leur pique ainsi leur programme et qu’on leur dispute ce lien privilégié avec le Medef qui constitue leur fonds de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.