Éradiquer l’évasion fiscale

La levée du secret bancaire est une avancée mais reste insuffisante.

Le sommet européen des 20 et 21 mars a officialisé la levée du secret bancaire, après que l’Autriche et le Luxembourg ont fini par y renoncer. Les États membres de l’Union européenne et la Suisse seront désormais obligés de procéder à des échanges automatiques d’informations fiscales concernant les placements de leurs ressortissants dans les pays tiers. Le fraudeur sera alors imposé au tarif appliqué dans le pays où il habite, ce qui rend l’évasion fiscale inintéressante au sein de l’Europe. Il faut saluer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.