Turquie : Erdogan conforté

l’AKP a remporté un net succès aux élections municipales.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


La Turquie n’est pas la France. Le parti au pouvoir, l’AKP (Parti de la justice et du développement), du Premier ministre Recep Erdogan, a remporté avec 45,5 % des suffrages un net succès aux élections municipales de dimanche. Cette victoire du parti islamiste modéré, obtenue en dépit des manifestations de la place Taksim au printemps dernier, a été parachevée par la réélection du maire sortant d’Istanbul, Kadir Tophas, avec 47,9 %. Dans le sud du pays, les Kurdes du Parti pour la paix et la démocratie, proches du Parti des travailleurs du Pakistan (PKK), ont réalisé des scores parfois très importants.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.