À pied, à cheval et en voiture

Des commentateurs de compète ont déversé des tombereaux de guano sur les abstentionnistes.

Sitôt qu’a été connu, au soir de ce dimanche d’élection, le résultat que tu sais – et que je ne redirai donc pas ici, tant il me tord la tripe, des commentateurs de compète se sont mis à déverser des tombereaux de m… De guano sur les abstentionnistes – dont j’étais, puisqu’aussi bien, comme je t’ai, je crois, plusieurs fois dit déjà, je ne vote pas (et ne compte pas du tout, dans les temps qui viennent, changer cette habitude). Dans ce déchaînement de délicatesse(s), quelques individus se sont illustrés…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.