Un plan pour changer d’air

Principal risque environnemental pour la santé, la pollution de l’air va figurer parmi les dossiers urgents de l’Union dans les prochains mois. La France est poursuivie pour non-respect de la réglementation.

«Eurodéputés, rendez-nous notre air ! » Le 17 mai, une semaine avant le scrutin européen, France nature environnement (FNE) a lancé une mobilisation sous forme d’alerte. « Plus de 80 % du droit national de l’environnement découle aujourd’hui du droit communautaire. L’Europe a donc un rôle fondamental à jouer. » Neuf urbains sur 10 sont empoisonnés par la pollution atmosphérique, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 7 mai après enquête dans 600 villes de 91 pays. Le seuil maximal de 20…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.