DVD : Avi Mograbi

Les deux derniers films en date d’Avi Mograbi, Z32 et Dans un jardin je suis entré, résonnent particulièrement avec l’actualité.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La sortie en DVD des deux derniers films en date d’Avi Mograbi, Z32 et Dans un jardin je suis entré, résonne particulièrement avec l’actualité et cet été de feu et de sang que Gaza a subi. Mais ces deux films, comme toute l’œuvre du cinéaste israélien, l’un des plus grands documentaristes d’aujourd’hui, dépassent aussi de beaucoup ce que l’actualité offre au regard. Avec intelligence et une richesse dans l’invention, Avi Mograbi interroge, dans Z32, un jeune Israélien qui a tué arbitrairement des Palestiniens au cours d’expéditions punitives quand il était dans l’armée. Comment filmer « l’ennemi » est la question cruciale, c’est-à-dire comment le considérer, non comme un monstre (d’où le trucage numérique mais « humain » qui cache son visage) tout en fouillant sa responsabilité individuelle. Dans un jardin je suis entré pose une autre question, tout aussi essentielle : qu’est-ce qui fait lien, malgré la violence, les ruptures, les disparitions ? Avec un ami palestinien vivant en Israël, Avi Mograbi, qui joue de sa présence sérieuse et burlesque dans la plupart de ses films, remonte dans la mémoire et réinvente un Proche-Orient vivable. Dans un jardin je suis entré est la proposition mélancolique d’une utopie nécessaire. Un film où la mémoire irait de l’avant.


Z 32 et Dans un jardin je suis entré , Avi Mograbi, Épicentre Films (1 DVD chacun).

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.