La télérelève des compteurs fâche

Eau, gaz, électricité, les opérateurs installent par millions des boîtiers de mesure de consommation émettant sur les fréquences de la téléphonie mobile, et dans l’opacité, dénoncent des riverains.

Février dernier, quartier Saint-Assiscle à Perpignan, Marie-Laure Mager est interpellée par des voisins perplexes : des agents de Veolia « trifouillent » du côté des compteurs d’eau, au prétexte d’une intervention de maintenance. « J’ai appelé la police municipale, qui a constaté ce qui ressemblait à une intrusion. Les techniciens avaient pour consigne d’agir vite et discrètement. » La mission : remplacer les anciens compteurs d’eau par des modèles équipés d’un émetteur de type « téléphone mobile »,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.