États-Unis : Obama et l’état de l’Union

Barack Obama s’est plié au traditionnel exercice du discours sur l’état de l’Union.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Barack Obama s’est plié au traditionnel exercice du discours sur l’état de l’Union devant le Congrès américain. Mardi, il devait mettre l’accent sur un projet de réforme fiscale qui vise à augmenter la pression sur les 1 % les plus aisés pour financer de nouvelles aides pour la classe moyenne. Le Président a pu s’appuyer sur de bons chiffres économiques : chômage sous la barre des 6 % et croissance au plus haut depuis onze ans. Malgré ce bon bilan, il va devoir faire face à l’opposition des républicains, majoritaires, qui avaient déjà manifesté leur opposition à cette réforme.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.