États-Unis : Obama va terminer à gauche…

Barack Obama propose un plan d’investissement de 478 milliards de dollars.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le geste est intéressant, mais il risque de rester symbolique. Dans un document consignant ses orientations budgétaires pour 2016, Barack Obama propose un plan d’investissement de six ans dans les infrastructures et à hauteur de 478 milliards de dollars. Ce plan serait financé par une augmentation des impôts pour les plus riches, notamment des entreprises américaines championnes de ce qu’on appelle hypocritement « l’optimisation fiscale ». Sympathique. Dommage que le Président américain songe à cela alors qu’il a perdu la majorité au Congrès, et toute chance de pouvoir faire passer son plan.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.