Insolence et libertinage dans le « off »

Pédagogie de l’échec, de Pierre Notte C’est un auteur au style insolent et virevoltant. Pierre Notte nous surprend d’une pièce à l’autre, tout en ayant un style : une ironie aux multiples inflexions, comme les chansons qui s’y glissent à tout moment. Et un clin d’œil au théâtre de l’absurde. Une entreprise est victime d’un cataclysme qui a transformé les bureaux en ruines dressées sur le vide. Un chef de service et une employée continuent à travailler. C’est quasiment la fin du monde, mais les rapports…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le crime et le rituel

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.