Le Prince de Hombourg

Le film avait été sélectionné à Cannes en 1997 mais n’était jamais sorti sur les écrans.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le film avait été sélectionné à Cannes en 1997 mais n’était jamais sorti sur les écrans. Le Prince de Hombourg, adapté du chef-d’œuvre d’Heinrich von Kleist, est un film de Marco Bellocchio où l’on retrouve ses préoccupations pour une vision qui ne s’attache pas aux seules apparences, mais qui, par le biais du subconscient, permet de saisir un personnage profondément, dans ses plus intimes contradictions. Le romantisme est un champ d’élection pour une telle démarche artistique, le cinéaste italien signant ici une œuvre sensible, fulgurante, passionnelle.


Le Prince de Hombourg , Marco Bellocchio, 1 h 25.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.