Souvenirs de la chasse au Lindenberg

Selon Joseph Macé-Scaron, de méchantes gens sont parties à la chasse au Onfray.

Le directeur de l’hebdomadaire désinhibiste Marianne – Joseph Macé-Scaron – n’est pas du tout content. Selon lui, de méchantes gens sont parties à « la chasse au [Michel] Onfray » et font rien qu’à embêter ce célèbre penseur, à prétendre qu’il ferait, par de récentes proférations, la joie du parti pénique, et à lui opposer, plutôt qu’une argumentation un peu ossue, « agression verbale, emphase, hybris accusatoire, anathème ». Qui sont, au juste, ces persécuteurs ? Macé-Scaron ne le dit pas, et pour cause :…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.