Réchauffement : qui doit payer ?

Une étude conduite par Thomas Piketty et Lucas Chancel propose de taxer les individus les plus émetteurs de gaz à effet de serre plutôt que de raisonner pays par pays.

C’est une question cruciale de la conférence de Paris sur le climat : qui financera la lutte contre le changement climatique et selon quels mécanismes ? Les parties se sont engagées en 2009 à verser 100 milliards d’euros par an à partir de 2020 dans un Fonds vert pour financer principalement l’adaptation au changement climatique des pays les plus pauvres. Mais les milliards ont timidement commencé à tomber au gré d’annonces unilatérales, essentiellement de la part des pays européens, sans clarté ni règles…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Dîtes 33 !

Avec Politis accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.