Télévision : Syrie

Cinq années de guerre à travers cinq films.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Retour sur cinq années de guerre, à travers cinq films. Parmi eux : Disparus, la guerre invisible, de Sophie Nivelle-Cardinale et Étienne Huver, lève le voile sur l’armée de l’ombre de la dictature syrienne, orchestrant rafles et tortures ; Homs, chronique d’une révolte, de Talal Derki, se veut un journal de guerre, tourné dans la cité pendant deux ans (été 2011-avril 2013), dans l’intimité de jeunes rebelles. Également au programme : Daech, paroles de déserteurs, de Thomas Dandois et François-Xavier Tregan ; Syrie : instantanés d’une histoire en cours, du collectif syrien Abou Naddara ; et le magnifique Eau argentée, d’Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedirxan.


Cinq ans de guerre en Syrie, mardi 15 mars, à partir de 20 h 55, sur Arte.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.