Quand le socialisme agitait les États-Unis

Au début du XXe siècle, le Parti socialiste américain, dont se réclame aujourd’hui Bernie Sanders, comptait plus de cent mille adhérents et remportait nombre de conquêtes sociales.

Le 26 mars, trois nouveaux États sont tombés dans l’escarcelle de Bernie Sanders. Trois nouvelles batailles remportées face à sa concurrente Hillary Clinton en vue de l’investiture du Parti démocrate pour l’élection présidentielle, prévue en novembre. À Seattle (État de Washington), dans le nord-ouest du pays, Sanders a même frôlé la barre des 70 % des suffrages exprimés. Logique pour une ville considérée comme progressiste, où le salaire horaire minimum est fixé à 15 dollars, pour 7,25 dollars dans le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.