Nuit debout se relève

Le mouvement retrouve des couleurs partout en France et à partir du mercredi 31 août à Paris.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le mouvement Nuit debout retrouve des couleurs partout en France et à partir du mercredi 31 août à Paris. Projections de films, présentations d’associations, concerts, lectures… Et des conférences-débats sur le thème des médias avec Laurent Mauduit, cofondateur de Mediapart, ou sur le rôle des jurys citoyens avec l’écrivain Alexandre Jardin.

Un programme riche qui n’oublie pas le passage à l’action avec une visite à l’université d’été du Medef.

« Le Déserteur », de Boris Vian, retentira sur la place de la République le 4 septembre grâce aux musiciens d’Orchestre debout. Un message qui ne laissera personne indifférent en cette rentrée très politique.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.