Aymeric Caron : « Le vivant est une valeur intrinsèque »

L’essayiste Aymeric Caron lance le Rassemblement des écologistes pour le vivant (REV), parti qui défend pour les animaux un droit fondamental à la vie, comme pour les humains.

Depuis quelques années le véganisme a trouvé en Aymeric Caron une figure médiatique. Ex-chroniqueur dans l’émission « On n’est pas couché », journaliste et essayiste classé « écolo de gauche », il a développé ses convictions dans trois ouvrages. Avec No steak (1), il défend l’alimentation végétarienne. Antispéciste : réconcilier l’humain, l’animal, la nature (2) réclame des droits fondamentaux pour les animaux, contestant l’asservissement du vivant aux ambitions des humains (que le spécisme considère comme…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.