Haziza récidive

Le journaliste Frédéric Haziza accuse Pascal Boniface d’avoir une responsabilité dans les attentats de Charlie Hebdo.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le journaliste Frédéric Haziza poursuit depuis des années notre ami Pascal Boniface d’une haine tenace et incontrôlée. L’origine en est, il y a près de vingt ans, une note dans laquelle le directeur de l’Iris souhaitait que le Parti socialiste rééquilibre sa position dans le conflit israélo-palestinien. Haziza n’a jamais été avare de coups bas. Mais voilà qu’il atteint cette fois des sommets dans l’ignominie. Profitant de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015, il accuse Boniface d’avoir une responsabilité dans les attentats pour avoir critiqué Charlie Hebdo… en 2012. Et, pour faire bonne mesure, il l’accuse d’être responsable d’injures antisémites à son égard sur Facebook. Des injures postées sur le mur d’Haziza. Tout est-il permis à ce personnage, encore étonnamment porteur d’une carte de presse ?


Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents