Non aux mythes verts, oui à l’agroécologie !

L’économiste Hélène Tordjman démonte les promesses de l’écologie marchande et des technosciences pour surmonter la crise climatique.

Le transhumanisme, la brevetabilité du vivant, la financiarisation de la nature, les nanotechnologies et l’intelligence artificielle sauveront-ils la planète ? Dans une enquête grand format sur le « capitalisme vert » et trente ans de promesses pour une croissance écologique, Hélène Tordjman, économiste à l’université Sorbonne Paris-Nord, également chroniqueuse pour Politis, inspecte les rouages d’un puissant mouvement d’adaptation du capitalisme industriel aux déboires qu’il a lui-même engendrés. Le…

Il reste 84% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.