blog /

Publié le 11 septembre 2013

Allende ou Kissinger, il faut choisir!

None

En cette journée anniversaire du coup d'Etat au Chili, bien des caciques du PS ont tressé des lauriers à Salvador Allende.

Ils y ont mis une insistance tellement suspecte qu'un tweet a retenu mon attention.


Quelques mots tapés dans la colonne de recherche de Google m'ont aussitôt conduit à cette photo.

Illustration - Allende ou Kissinger, il faut choisir!

Le 7 décembre, François Holande, président «socialiste» de la république française, a bien reçu à l'Elysée Henry Kissinger, le secrétaire d'Etat américain qui a fomenté le coup d'Etat au Chili et n'a jamais cessé de protéger son ami Pinochet. Realpolitik? Allons donc, le vieux renard n'est plus rien dans l'appareil d'Etat des Etats-Unis.

Aucune excuse donc.

Alors les larmes de crocodile versées sur le renversement d'un président authentiquement socialiste, et démocratiquement élu...


Tags

Haut de page

Voir aussi

Ce que révèle l’affaire des sous-marins

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.