TGV trop cher

Dans une lettre ouverte au maire de la ville, Agir ensemble contre le chômage-Reims dénonce les tarifs « prohibitifs » du TGV-Est. Dénonçant une « tarification de classe qui remet en cause l'accès aux transports publics » , l'association rappelle que la SNCF a bénéficié « de l'impôt de tous les contribuables » pour la réalisation de cette ligne à grande vitesse. AC! Reims, 2, rue Féry, 51100 Reims, 03 26 06 08 98, contact@ac-chomage.org
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents