Dépolluer la cité

La critique du système publicitaire prend de l’ampleur. En guerre contre la taille et la densité des affiches mercantiles, les mouvements antipub sont gagnés par des préoccupations environnementales. Et réciproquement.

Samedi 24 février, 14 h 30, canal Saint-Martin, à Paris. Une cinquantaine de personnes écoutent des membres des Déboulonneurs, association de désobéissance civile qui milite contre l'oppression publicitaire. Brefs discours sur le système de la publicité, la légitimité de la désobéissance civile et la non-violence. À l'aide d'un haut-parleur, un des porte-parole avertit les occupants des fourgons de CRS de ce qui va se passer et leur demande d'attendre la fin pour intervenir, si possible sans violence. Puis…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.