L'injustice faite à Canelle

Deux années d'instruction pour rien ! Le 19 janvier 2007, un non-lieu a été rendu à Pau dans l'instruction pour destruction d'espèce protégée à la suite de la mort de Cannelle, dernière ourse de souche pyrénéenne tuée par un chasseur en novembre 2004. Le message est clair. D'abord, les chasseurs sont au-dessus des lois. Et, en cette période électorale, tout sera fait pour ménager leur vote. En France, cinq ours ont été réintroduits en 2006 sans qu'aucun des espaces qu'ils fréquentent n'ait fait l'objet…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.