La palme de l'exploitation

En Colombie, la chaîne de production d’huile de palme ferme les yeux sur les pratiques hors-la-loi constatées dans les plantations, dénonce Fidel Mingorance,
de l’ONG Human Rights Everywhere.

L'un des principaux pays producteurs d'huile de palme est la Colombie. Ses exportations se font à 80 % en Europe. Une publicité très attractive soutient ce commerce. Les promoteurs gouvernementaux du modèle agro-industriel des grandes plantations et les départements publicité-marketing des grandes entreprises cultivatrices affirment que la palme à huile est profitable à tous. Dans les pays producteurs, elle serait un bienfait pour les finances de l'État, les entrepreneurs et l'ensemble de la société car…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Réinventer les possibles

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents