Capitalisme : d’une (grande) transformation à l’autre

Un numéro de la revue du Mauss revient sur la pensée de Karl Polanyi et son analyse de la fin du dogme libéral hérité du XIXe siècle, tandis qu’un essai de Yann Moulier Boutang étudie le capitalisme contemporain devenu « cognitif ».

En 1929, le système économique mondial connaît une crise dont les effets se font ressentir un peu partout sur la planète. Or, à cette époque, les hommes politiques sont généralement dépourvus de culture économique. Ils vont pourtant devoir faire face à une situation sans précédent, où leurs populations exigent des protections face au chômage de masse et au gel des salaires. John Maynard Keynes, dans la Pauvreté dans l'abondance 1, recueil d'articles contemporains de la crise de 1929, écrivait ainsi en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents