À cœur ouvert

Un livre et une exposition, « À la vie, à la mort, l’hôpital », rassemblent des textes et dessins de la reporter aquarelliste Noëlle Herrenschmidt. L’occasion d’aborder plusieurs tabous.

Plus de 80 % des Français meurent à l'hôpital. Beaucoup y naissent. Et tout le monde y passe forcément, à un moment ou à un autre. Pour un accident, une maladie. Pour rendre visite. Lieu de souffrance, de joie, d'attente, d'angoisse, d'ennui, de rencontres... L'hôpital est un lieu de travail, un lieu de vie. Mais aussi un lieu de non-dits. Noëlle Herrenschmidt Reporter aquarelliste (elle utilise l'aquarelle comme d'autres la photo), spécialiste des lieux clos et des coulisses (procès Barbie, procès Papon,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.