Le « système » Leconte

Guillaume Weill-Raynal analyse comment, dans « Ces musulmans qui disent non à l’islamisme », diffusé le 28 août par Arte, le producteur Daniel Leconte a érigé en héraut de l’anti-islamisme un personnage douteux.

Voilà plusieurs années que Doc en stock, la société de production de Daniel Leconte, produit et fournit à Arte des soirées complètes, diffusées un mardi par mois. De curieuses soirées, au thème toujours très orienté, qui fonctionnent en tandem avec la collection du même nom ­ « Doc en stock » ­ que dirige le même Daniel Leconte aux éditions La Martinière. Les livres qui y sont publiés sont souvent de simples doublons des reportages précédemment diffusés sur Arte. On s'interdirait de prononcer les mots «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents