« Refonder un bien commun »

Trois mouvements d’éducation populaire lancent un débat pour renouveler leurs pratiques et produire de l’utopie.

L'état de la société française est la résultante d'un champ de forces antagonistes. Le triomphe de l'économie néolibérale, qui prend la forme d'une injonction sans limites à la consommation, a conduit à une mercantilisation des relations, fondée sur une idéologie privilégiant l'atomisation sociale par la mise en question de toute forme d'organisation collective. La lutte contre « l'État » en est emblématique. Ce système produit un divorce entre la dimension sociale du peuple et sa dimension politique, les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents