« Une chaîne de destruction »

Selon l’économiste Christian Jacquiau*, les propositions de la commission « pour la libération de la croissance » vont renforcer la déréglementation de la grande distribution, sans parvenir à doper l’emploi.

La commission « pour la libération de la croissance française » présidée par Jacques Attali a rendu ses propositions. L'ancien conseiller de François Mitterrand prône une réforme de la distribution et du commerce. Quelle est votre analyse ? Christian Jacquiau : Jacques Attali nous ressert de vieilles recettes. On en revient à cette idée que la consommation crée de la croissance, laquelle crée de l'emploi, grâce à une pression sur les prix à la consommation. Le rapport d'étape a oublié au passage que la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents