La bataille de l’opinion

À la veille de la mobilisation du 22, les étudiants en grève
à l’université de Tolbiac soignent leur communication à l’intérieur et à l’extérieur de luniversité.

Marjolaine Normier  • 22 novembre 2007 abonné·es

« La mobilisation s'étend, mais le mouvement est moins radical » , résume Marie durant le comité de grève réuni le 19 novembre à l'université de Tolbiac. Cette étudiante a été mandatée la semaine passée pour représenter l'assemblée générale (AG) de cette université à la réunion de la coordination, les 17 et 18 novembre, à Tours. Au sortir de l'amphithéâtre,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes