Le prof qui dit non

Florimond Guimard est inquiété par la Justice pour avoir tenté d’empêcher l’expulsion d’un sans-papiers. Cet instituteur marseillais
n’est pas le seul à réagir, et les autorités entendent prévenir les rébellions.

Xavier Frison  • 1 novembre 2007 abonné·es
Le prof qui dit non
© RESF13, c/o Mille Bâbords, 61, rue Consolat, 13001 Marseille, 06 31 32 48 65,

«Je ne peux pas vous parler, je suis sur une urgence. Sedat vient de se faire arrêter» . Ainsi va la vie au Réseau éducation sans frontières des Bouches-du-Rhône (RESF 13). Ce mercredi 24 octobre, c'est un jeune Kurde de 19 ans en situation irrégulière qui est embarqué au centre de rétention du Canet, à Marseille. RESF 13 et Barbara, qui vient de répondre au téléphone, sont sur le coup. Florimond Guimard

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes