A lire

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le nucléaire et le Moyen-Orient

Ce qui constitue une évidence n’est pourtant jamais évoqué nulle part ou presque dans nos médias : la dénucléarisation de l’Iran pose le problème d’une solution globale dans tout le Moyen-Orient. C’est le grand mérite de Bernard Ravenel d’aborder de front le problème de l’atome militaire en Israël et même au Pakistan. Dans la collection « Cahier de formation » de l’association France Palestine Solidarité, dont il est le président, Ravenel évoque l’arsenal nucléaire israélien : « Entre deux cents et quatre cents têtes, écrit-il, pour une puissance d’ensemble de 50 mégatonnes, équivalant à 3 850 bombes de Hiroshima. » Ravenel raconte l’histoire secrète de cette bombe préparée dans les années 1950 dans le cadre d’un programme commun franco-israélien. Le mérite de l’auteur est de ne jamais minimiser le risque d’une nucléarisation de l’Iran, mais de replacer la question dans un contexte politique d’équilibre des forces. Comment le nucléaire israélien « braqué depuis 1967 sur les capitales arabes » pourrait-il ne pas justifier une prolifération d’armements de ce type dans la région ? Comment la « menace réelle » de ce qui existe déjà pourrait-elle légitimer une menace qui n’est pour l’heure que « virtuelle » ?

Cahier de formation n° 21, septembre 2007, Bernard Ravenel, 5 euros.

L’islamisme en face

Et revoilà l’un de nos classiques, indispensable à la compréhension du monde arabo-musulman. Après une première édition en 1995, revue en 2002, François Burgat, politologue et directeur de recherches au CNRS, nous propose une version actualisée et enrichie de son Islamisme en face . Ce livre de grande qualité est avant tout politique, au meilleur sens du mot. Burgat combat tous les essentialismes, tous les littéralismes qui prétendent trouver dans le Coran des clefs de notre monde. Il récuse les attitudes hémiplégiques de ceux qui expliquent les conflits actuels entre « l’Islam » et l’« Occident » par une sorte de dérive endogène du monde musulman. Il propose un diagnostic global des maux de la planète sans concession pour les excès de l’islam radical, mais sans ignorer non plus les responsabilités coloniales et post-coloniales de l’Occident.

L’Islamisme en face, François Burgat, La Découverte, 312 p., 12 euros.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents