Daniel Mermet : Rude liberté

C’est l’histoire d’une « bande de sons » , dont le programme consiste à « se mêler de ce qui ne nous regarde pas alors qu’on ne nous demande rien » . L’émission « Là-bas si j’y suis », produite et animée par Daniel Mermet, bouscule ainsi les ondes depuis près de vingt ans. À son menu : des reportages dans le monde entier, sur un mode critique et politique, des entretiens avec des intellectuels engagés (comme, récemment, Noam Chomsky), un « Répondeur » qui recueille témoignages et coups de gueule…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents