Le forum social se disperse

Aux grands rassemblements planétaires, le mouvement altermondialiste substitue cette année des centaines de manifestations locales qui culmineront le 26 janvier. Pause, désaffection ou approfondissement ?

Comment démentir l'antienne sur l'essoufflement de l'altermondialisme, voire les annonces de disparition, comme pronostiquée par l'un de ses inspirateurs 1 ? Ces questions ne sont pas nouvelles, elles ressurgissent fin janvier depuis quatre ans, à la date où se tient traditionnellement le Forum social mondial (FSM). Mais elles s'imposent plus fortement cette année. En effet, pour sa huitième édition, après Porto Alegre (2001, 2002, 2003, 2005), Mumbai (2004), Karachi-Bamako-Caracas (2006) et Nairobi…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.