« Créer son emploi pour s’en sortir »

Le microcrédit a la faveur des politiques sociales et des médias. Ancien président d’Épargne sans frontière et membre du conseil scientifique d’Attac, Jacques Cossart décrypte cet engouement en France.

Thierry Brun  • 28 février 2008 abonné·es

Loué pour son rôle dans la lutte contre le chômage, le microcrédit fera l'objet d'une opération nationale lors de la prochaine édition de la Semaine du microcrédit, prévue du 3 au 7juin. Une impressionnante campagne médiatique accompagne d'ores et déjà cette initiative lancée par l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie). Comment analysez-vous ce phénomène ?

Jacques Cossart : Le prix Nobel de la Paix décerné en 2006 à Muhammad Yunus, et « sa » Grammeen Bank au Bangladesh, a constitué une sorte de consécration de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes