Défaut d'humanité

Non-sens : la réforme de l'École nationale de la magistrature doit permettre, entre autres, de « développer les qualités humaines des magistrats » , a annoncé la garde des Sceaux Rachida Dati, le 1er février. Soit le lendemain de l'adoption par le Sénat d'un des projets de loi les plus inhumains depuis près d'un siècle : la rétention de sûreté. Pur produit de la politique de l'émotion née de l'affaire Évrard (pédophile récidiviste), ce texte permettra d'enfermer des criminels en fonction d'un pronostic de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.