L’ultime CD de Rodolphe Burger ?

Cas rare dans un secteur qui ne laisse plus beaucoup de place aux aventures artistiques, Rodolphe Burger vient de sortir un disque attachant et complexe, « No Sport », financé par une major.

On peut être surpris de voir No Sport , le nouvel album de Rodolphe Burger, paraître chez EMI, une multinationale qui va licencier un tiers de ses effectifs à travers le monde et commence à rendre leurs contrats aux artistes ne vendant pas assez. Mais les réalités économiques du business de la musique, ce sont aussi les limites financières, et donc les contraintes créatives, des petits labels avec lesquels l'ancien guitariste du groupe Kat Onoma continue de travailler par ailleurs. On le croit donc…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents