Ces listes qui poussent à gauche

Les listes citoyennes, d’inspiration antilibérale, portent une revendication démocratique et une insatisfaction vis-à-vis de la gauche officielle, plutôt salutaires.

Comme en 2001, sans qu'il soit possible de prétendre avec précision qu'elles sont plus nombreuses, des « listes citoyennes », d'inspiration antilibérale, altermondialiste et écologiste, tentent de se frayer un chemin vers la mairie. On les rencontre dans les grandes villes, comme à Lyon sous l'appellation « Audaces » pour « Alternatives, unitaires, démocratiques, anticapitalistes, citoyennes, écologiques, solidaires », dans des communes plus modestes comme Libourne (Gironde), Saint-Christol-lez-Alès (Gard)…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents