Feu sur les incinérateurs

L’environnement, et notamment le traitement des déchets, s’est imposé dans les batailles municipales. Exemples à Marseille et à Clermont-Ferrand.

Selon un Sondage commandé par Éco-emballage, principal organisme de valorisation des déchets d'emballages : pour 40 % des Français, et même pour 50 % des élus et des candidats, l'environnement est un enjeu « prioritaire » pour les municipales. Et 74 % des Français, 92 % des élus et candidats placent leur préoccupation pour les déchets devant le réchauffement climatique, les énergies renouvelables ou les pesticides. Le recours à l'incinération, solution proposée clés en main par des industriels, a longtemps…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents