Folkmen moderne

Pour découvrir les musiques
« néo-traditionnelles », trente-trois concerts à travers la France.

À s'en tenir au sens littéral des mots, on pourrait imaginer que la Fédération des associations de musiques et de danses traditionnelles (FAMDT) s'occupe de ranger des échantillons de folklore dans des bocaux de formol... Erreur ! Si la FAMDT travaille à la préservation d'un patrimoine, c'est à des fins de mémoire et de documentation : parce que c'est en prenant appui sur un tel fonds que peut s'élancer l'imagination créatrice. Le festival Planètes musiques, qui mobilise le réseau FAMDT, entend illustrer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents