Le Dakar dans les Andes

Chassé d'Afrique et du Sahara pour cause de « menaces » terroristes et surtout de lassitude des sponsors, le « Paris-Dakar » a décidé d'aller ravager les pistes d'Argentine et du Chili dès les premiers jours de 2009 1. Et ce, en prétendant avoir été « invité » par le gouvernement argentin, alors que Patrice Clerc, le président d'Amaury Sport Organisation 2, s'est tout simplement imposé dans les deux pays. Au point que les deux présidentes en exercice, Michelle Bachelet et Cristina Kirchner, ont appris…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.