Le plaidoyer humaniste d’Avraham Burg

L’ancien président de la Knesset publie un livre très critique à l’égard de la culture officielle israélienne
et de sa tendance à l’indifférence.

L'itinéraire intellectuel et moral d'Avraham Burg était improbable. Fils d'un dignitaire du Parti national religieux, Burg est, si l'on ose dire, un enfant du sérail. Un pur produit du sionisme. Un sionisme de gauche, tout de même, du temps où cette distinction avait encore un sens, mais sionisme néanmoins. Il a été longtemps une figure en vue de l'organisation Shalom Arshav (« La Paix maintenant ») lorsque celle-ci apparut en réaction à la guerre israélienne au Liban et aux massacres de Sabra et Chatila.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents