Antihéros

« Voilà », de Philippe Minyana, met en scène une humanité banale avec une force rare et subversive.

Ce sont des gens de rien, des gens qu'on rencontre partout, tout le monde donc, mais pas les privilégiés. Les quatre personnages de Voilà, de Philippe Minyana, se retrouvent régulièrement, chez l'un d'eux, une vieille femme qui fait à manger. Avec celle-ci, qui n'a pas toute sa tête, il y a une femme encore jeune, qui dit « vivre dans le passé et le futur » , un jeune homme qui fait du théâtre universitaire et une jeune fille très mal dans sa peau. Le temps passe. Ils se revoient. On ne sait pas si les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents